valenciennes

VA, l'après-Cohade - Football - Ligue 1AFP

Douzième de Ligue 1 la saison dernière, après avoir cravaché jusqu'au bout dans sa quête de maintien parmi l'élite (et une victoire salvatrice contre Caen lors de l'ultime journée), le Valenciennes Football Club attaque la saison 2012-2013 avec l'envie de se maintenir une septième saison d'affilée en première division, scénario auquel le club n'a plus goûté depuis 1982. Pour cela, les joueurs nordistes pourront à nouveau s'en remettre à leurs fidèles supporters, qui ont systématiquement capitonné le nouveau Stade du Hainaut, plein comme un oeuf à chaque rencontre, la saison dernière. Inauguré en grande pompe il y a un an, ce nouvel écrin moderne a magnifié les performances des Valenciennois, qui s'y sont imposés à 11 reprises en Championnat, pour seulement 5 défaites.

Et comme un symbole, seules 2 des 6 meilleures équipes du dernier exercice, s'y sont imposées (Paris-SG et Bordeaux). Mais pour ce faire, les dirigeants du VAFC devront sûrement trouver un remplaçant à Renaud Cohade, clé de voûte du système de jeu nordiste, parti depuis, à l'ASSE. Cette saison pourrait aussi bien être celle de la confirmation pour certains jeunes éléments au potentiel grandiloquent, tels que Isimat-Mirin, Aboubakar, mais aussi Marco Da Silva. L'entraîneur Daniel Sanchez pourra par ailleurs mettre en place une concurrence des plus saines en défense, où Loris Néry a rejoint les Mater, Bong et autre Ducourtioux. En attendant, le VAFC devra tenter d'enfin briller hors de ses bases, s'il souhaite assurer son maintien avant la dernière journée. Et cela passe déjà par un bon résultat à Troyes, lors de la reprise du Championnat, le 11 août prochain.

LA PROBLEMATIQUE : Cohade, un leader à remplacer

"Le plus important, c'est de remplacer Renaud Cohade. C'était un joueur très important au sein du groupe. Il avait un rôle essentiel sur le terrain et en dehors. La priorité, c'est donc de recruter quelqu'un pour prendre sa place au milieu de terrain." Daniel Sanchez, l'entraîneur de VA, a parfaitement résumé la problématique du club cette saison, lors d'un entretien avec France Soir. A la bois buteur et bon passeur, Renaud Cohade était en effet la clé de voûte du système tactique valenciennois, celui par qui tous les ballons passaient, et qui cette saison montrera toute l'étendue de son talent aux supporters de Geoffroy Guichard. Si le club nordiste souhaite se maintenir parmi l'élite pour la 7e fois depuis 2007, il lui faudra donc remplacer son métronome au milieu de terrain, où Carlos Sanchez est également annoncé sur le départ...

POINT FORT ET POINT FAIBLE

Titulaire indiscutable en défense centrale depuis la saison dernière, Nicolas Isimat-Mirin est l'un des joueurs les plus prometteurs de l'Hexagone. Âgé de 20 ans à peine, le Guadeloupéen est déjà courtisé par le LOSC et la Roma, et nul doute que celui qui s'est imposé avec les U21 des Bleus, aura à coeur de confirmer tout le bien que l'on pense de lui cette saison. Avec Gil, mais aussi Néry, la nouvelle recrue en provenance de l'ASSE, et de l'excellent Bong à gauche, la défense valenciennoise a plutôt fière allure.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, l'attaque de VA semble être son point faible. Surprenant quand on peut se targuer de posséder en ses rangs des joueurs de la trempe d'Aboubakar et Pujol ! Sauf que le premier n'est pas encore assez "tueur" à l'approche du but (7 réalisations en L1, en 2 saisons), alors que le second fréquente beaucoup trop l'infirmerie du club ces derniers temps.

LA STAR : Aboubakar, "Quand l'agneau veut devenir un lion"

Le générique du documentaire consacré à l'attaquant camerounais, et produit par le Valenciennes FC résume parfaitement la success story entamée depuis deux ans par l'enfant de Yaoundé. Révélé aux yeux de ses pairs sous les couleurs du Cotonsport Garoua, Vincent Aboubakar découvre à seulement 18 ans les rainures de la sélection, en s'invitant parmi les grands de ce monde, lors de la Coupe du monde 2010. Mais ce n'est que quelques semaines plus tard, que le successeur annoncé de Samuel Eto'o se révèle aux yeux du public français, en rejoignant comme Roger Milla trente ans plus tôt, le Valenciennes FC. Généreux dans l'effort, tonique et puissant sur le terrain, Aboubakar se révèle être un bon joker lors de sa première saison passée dans le Nord, marquant notamment 5 buts en 26 matches, dont un triplé en Coupe de la Ligue. Puis lors de la saison 2011-2012, celui qui n'aime pas qu'on le compare à Eto'o parvient à franchir un palier, en reléguant doucement mais sûrement sur le banc de touche la concurrence. Avec 6 buts inscrits en 27 matches, la seconde saison d'Aboubakar n'est pas encore aussi qualitative que ne le laisse présumer son indéniable talent. Pourtant les historiens pourront rappeler que lors de sa seconde saison à VA, Roger Milla avait inscrit... 6 buts en 27 matches. A bon entendeur.

L'ENTRAÎNEUR : Daniel Sanchez, le citoyen du monde

On peut être Français, né au Maroc, et avoir vécu au Japon et en Russie. Meilleur entraîneur de L2 en 2011 avec Tours, Daniel Sanchez a longtemps erré un peu partout dans le monde, avant de poser son baluchon du côté de la Vallée du Cher. Auteur d'une carrière honorable qui l'a guidé de Nice à Saint-Etienne, en passant par le PSG, Sanchez se convertit au poste d'entraîneur en 1996, du côté de l'OGCN, là où tout avait commencé. L'expérience ne reste toutefois pas dans les annales, et le natif d'Oujda décide de s'ouvrir au monde, précisément au Japon, où il reste deux ans (1997-1999) avant de retourner en France. S'ensuit alors pour l'ancien international A' une longue traversée du désert, marquée notamment par une expérience moscovite de manager général, avant de finalement réendosser le costume d'entraîneur avec Tours. Deux saisons de très haut niveau qui finissent enfin par lui ouvrir les portes de la Ligue 1.

LA VALEUR MONTANTE : Marco Da Silva, le jeune qui monte

Formé à l'INF Clairefontaine, Marco Da Silva rejoint le centre de formation de Valenciennes en 2007, à l'âge de 15 ans. Milieu relayeur, celui qui a fêté en avril dernier ses vingt printemps gagne très vite la confiance de ses entraîneurs, au point d'être nommé capitaine des U19 du club nordiste. Lancé la saison dernière par Daniel Sanchez en Coupe de la Ligue, Da Silva a signé au début du mois de juillet son premier contrat professionnel. À lui désormais de prouver qu'il a sa place dans un effectif amoindri par le récent départ de Renaud Cohade.

LE CHIFFRE : 7

Comme le nombre de points obtenus la saison passée par Valenciennes, hors de ses bases ! Un bilan peu reluisant qui fait du club nordiste le bonnet d'âne du classement extérieur 2011- 2012 de la Ligue 1. Heureusement que les coéquipiers de Mater occupaient la 5e place du classement domicile...

VA, l\'après-Cohade - Football - Ligue 1

Stéphane Guillot a signé le livre d'or 1 an
Plies Stay Stay est devenu membre 1 an
Florian Delaval est devenu membre plus de 2 ans
Poule elite 2014-2015 plus de 2 ans
TOURNOI SIXTE FC VEZEZOUX DIMANCHE 15 JUIN 2014 plus de 2 ans
5-0
MIREFLEURS F.C / Senior plus de 2 ans
MIREFLEURS F.C / Senior : résumé du match plus de 2 ans
1-4
Senior / ST GERMAIN LEMB. 2 plus de 2 ans
Senior / ST GERMAIN LEMB. 2 : résumé du match plus de 2 ans
2-1
AUZAT S/ ALLIER C.S 2 / Senior plus de 2 ans
AUZAT S/ ALLIER C.S 2 / Senior : résumé du match plus de 2 ans
3-7
Senior / CHARBONNIER /MINES plus de 3 ans
Senior / CHARBONNIER /MINES : résumé du match plus de 3 ans
7-0
AYDAT F.R / Senior plus de 3 ans
AYDAT F.R / Senior : résumé du match plus de 3 ans

LOGO OFFICIEL

Aucun sondage