toulouse

Le TFC avance masqué - Football - Ligue 1DPPI

A la poursuite d'une qualification en Coupe d'Europe depuis 2008-2009, le Toulouse FC repart de plus belle cette saison, avec pour objectif d'au moins faire mieux que ces deux dernières années, où il avait fini 8e. Mais avec le départ de Daniel Congré, capitaine et enfant du pays (formé au club, le néo-Montpelliérain évoluait à Toulouse depuis... 1995), c'est une bien belle aventure qui s'est terminée. Le club de Haute-Garonne n'est toutefois pas resté longtemps les bras croisés, puisqu'il a recruté l'expérimenté Jonathan Zebina pour le remplacer, Alain Casanova lui confiant même au passage le brassard de capitaine. Vainqueur de trois Scudetti en Serie A (dont deux révoqués) avec la Roma puis la Juventus, nul doute que l'ancien international français fera tout pour guider la jeune garde toulousaine, emmenée par Ahamada, Sissoko et autre Regattin.

Le TFC avance masqué - Football - Ligue 1 Avec une défense qui s'annonce imperméable (n'oublions pas l'excellent Abdennour), et un milieu de terrain plutôt solide, le TFC peut même espérer s'inviter à la course à l'Europe. Et pour Certes, le PSG et Lille semblent cette saison intouchables, et il faudra sûrement compter une fois de plus sur Montpellier. Mais comme l'OL, l'OM voire Bordeaux sont plutôt du genre à se serrer la ceinture en cette période estivale... Bref, les coéquipiers d'Etienne Capoue, dont la prochaine présence en équipe de France ne surprendra sûrement personne, ont plutôt une belle carte à jouer. A condition toutefois de régler la mire en phase offensive. Sûrement le plus grand point faible de cette séduisante équipe toulousaine.

LA PROBLÉMATIQUE : Un buteur, vite !

Dix-huitième attaque de L1 la saison dernière, le TFC a une nouvelle fois manqué le train menant à l'Europe, la faute à une fin d'exercice complètement ratée, et surtout, à une attaque en berne. Il faut dire que depuis le départ à Marseille d'André-Pierre Gignac en 2010, aucun buteur digne de ce nom n'a posé ses valises du côté du Stadium. Emmanuel Rivière est certes, un très bon joueur, mais il passe beaucoup trop de son temps à l'infirmerie. Autant dire que si le TFC veut enfin espérer poinçonner un ticket européen en fin d'année, il lui faudra par dessus tout apprendre à marquer.

POINT FORT ET POINT FAIBLE

Si le TFC a perdu gros avec le départ de son capitaine, Daniel Congré, à Montpellier, il n'a pas perdu au change en recrutant Jonathan Zebina, l'ancien défenseur de la Roma et de la Juventus. Avec à ses côtés le roc tunisien, Aymen Abdennour, le néo-capitaine toulousain formera assurément l'une des plus hermétiques charnières du Championnat. Ce qui serait une continuité, dans la mesure où le TFC possédait déjà la meilleure défense de L1, la saison dernière.

"Le TFC est une équipe solide, habitée par un bon état d'esprit. Après, le gros point d'interrogation sera l'attaque..." L'ancien buteur maison, Yannick Stopyra, n'y va pas par quatre chemins, quand on lui demande quel est le point faible de la formation toulousaine. Souvent blessé, Rivière sera, avec Braaten, l'arme principale de Casanova cette saison. Mais ce dernier ne pourra plus compter sur Bulut, parti en Turquie. Avec à peine 37 buts marqués l'an passé, le TFC sait sûrement pourquoi il n'a pas pu arracher un ticket européen en fin de saison. Pas sûr que la donne change cette saison.

LA STAR : Jonathan Zebina

Le TFC avance masqué - Football - Ligue 1 En se séparant de son défenseur emblématique Daniel Congré, le TFC a sûrement perdu gros. Mais l'arrivée de Jonathan Zebina pour le remplacer a de quoi rassurer plus d'un Toulousain. Formé à Cannes, l'international français (1 sélection) s'est surtout fait connaître en Italie, précisément à la Roma, où il s'est imposé au nez et à la barbe d'Aldaïr, après deux saisons pleines à Cagliari. Champion d'Italie en 2001, Zebina rejoint trois ans plus tard la Juventus de Capello, où il côtoie David Trezeguet and co durant six longue saisons. Aussi efficace dans l'axe que sur le flanc droit de la défense, ce grand amateur d'art moderne et de musées a choisi l'an dernier de revenir dans l'Hexagone, après treize longues années passées en Italie. A Brest, il s'impose rapidement comme l'un des meilleurs défenseurs de Ligue 1, confirmant ainsi que sans ses innombrables blessures, sa carrière aurait pu être tout autre, notamment avec l'équipe de France, qui l'a toujours inexplicablement boudé. A Toulouse, où il s'est installé depuis peu, son CV parle pour lui, si bien que Casanova lui a d'emblée confié le brassard.

L'ENTRAÎNEUR : Alain Casanova

Gardien emblématique du Havre dans les années 80, Alain Casanova est l'entraîneur du Toulouse FC depuis la saison 2008-2009, exercice au cours duquel les Violets arrachèrent la 4e place du Championnat, synonyme de qualification en Coupe de l'UEFA. Arrivé en 1992 dans la ville rose, en provenance de l'Olympique de Marseille, le natif de Clermont dispute trois saisons de haut niveau, avant de tirer sa révérence et d'intégrer le staff technique du club. Une expérience qui lui permet ensuite d'enfiler à nouveau les gants en la qualité d'entraîneur des gardiens, sous les mandats successifs de Rolland Courbis, Alain Giresse et Guy Lacombe. Il endosse ensuite le costume-d'entraîneur-adjoint, aux côtés d'Erick Mombaerts, puis d'Elie Baup, son prédécesseur. Aujourd'hui, Casanova est reconnu à juste titre par ses pairs comme l'un des meilleurs techniciens de l'Hexagone, mais aussi comme faisant partie des rares entraîneurs à avoir le courage de lancer dans le grand bain les jeunes. Ahamada, M'Bengue, Sissoko, Capoue et autre Tabanou peuvent en témoigner.

LA VALEUR MONTANTE : Adrien Regattin, "le petit Ribéry"

Formé à Sète, Adrien Regattin rejoint la Ville rose en juin 2009, suite à la liquidation judiciaire de son ancien club. A peine âgé de 17 ans (il en a 20 aujourd'hui), "le petit Ribéry" est alors utilisé avec parcimonie par Casanova (5 matches en 2009-2010, 3 en 2010-2011). Mais la saison dernière, celui qui rêve d'évoluer sous les couleurs de la sélection marocaine, s'est imposé comme l'un des joueurs les plus en vue du TFC, au point d'en devenir la révélation. Son magnifique retourné acrobatique contre Nice l'a bien aidé. La saison 2012-2013 doit désormais faire figure pour lui de confirmation.

LE CHIFFRE : 3

Comme le nombre de points obtenus par le TFC la saison dernière, de la 33e à la 38e journée du Championnat (3 matches nul et 3 défaites). Avant cette triste série, les hommes de Casanova n'accusaient que 6 points de retard sur la troisième place du classement, synonyme de C1. Un écart qui se transforma en 18 points après 38 journées...

Le TFC avance masqué - Football - Ligue 1

Stéphane Guillot a signé le livre d'or 1 an
Plies Stay Stay est devenu membre 1 an
Florian Delaval est devenu membre plus de 2 ans
Poule elite 2014-2015 plus de 2 ans
TOURNOI SIXTE FC VEZEZOUX DIMANCHE 15 JUIN 2014 plus de 2 ans
5-0
MIREFLEURS F.C / Senior plus de 2 ans
MIREFLEURS F.C / Senior : résumé du match plus de 2 ans
1-4
Senior / ST GERMAIN LEMB. 2 plus de 3 ans
Senior / ST GERMAIN LEMB. 2 : résumé du match plus de 3 ans
2-1
AUZAT S/ ALLIER C.S 2 / Senior plus de 3 ans
AUZAT S/ ALLIER C.S 2 / Senior : résumé du match plus de 3 ans
3-7
Senior / CHARBONNIER /MINES plus de 3 ans
Senior / CHARBONNIER /MINES : résumé du match plus de 3 ans
7-0
AYDAT F.R / Senior plus de 3 ans
AYDAT F.R / Senior : résumé du match plus de 3 ans

LOGO OFFICIEL

Aucun sondage