Montpellier

Montpellier devra assumer - Football - Ligue 1AFP

Comment faire mieux que 2011-2012 pour Montpellier ? Champion de France au terme de la plus belle saison de son Histoire, le MHSC va découvrir la Ligue des champions, et connaitre certainement un exercice 2013 des plus excitants. Là est donc le piège. L’euphorie désormais redescendue, le club de la Paillade va devoir assumer son statut sur la scène européenne, tout en gardant des forces pour les joutes nationales hebdomadaires. Avant eux, beaucoup s’y sont brûlés (notamment Auxerre, encore en C1 il y a 2 saisons). Mais avec un recrutement comme souvent intelligent, et des cadres qui sont restés, Montpellier a de quoi espérer. Reste à savoir si la dynamique du titre sera encore présente chez les hommes de René Girard.

La saison qui s’annonce pourrait donc être celle de la confirmation. A l’image du dernier exercice, où le faux-pas du MHSC était attendu journée après journée pour finalement ne jamais venir, le club devra maintenir un niveau de concentration et d’implication maximales pour rivaliser sur la longueur avec Lille et Paris, qui paraissent désormais mieux armés que le MHSC pour conquérir le titre.

PROBLÉMATIQUE : Quelles ambitions après une si belle saison ?

L’exercice 2011-2012, c’est certainement la plus belle saison du club montpelliérain, champion de France pour la première fois de son Histoire. Mais alors que l’euphorie est désormais retombée, comment le club va-t-il gérer ce nouveau statut ? Le tenant sera attendu sur tous les terrains de France, et devra assumer, aussi, sur la scène européenne. Dans ces conditions, difficile pour le groupe héraultais de se fixer des objectifs précis, même si le président Nicollin, qui s’est montré généreux en termes de revalorisations salariales, attend de son équipe une présence dans le Top 5 en L1.

POINT FORT ET POINT FAIBLE

A écouter les mauvaises langues, ils devaient tous partir : Olivier Giroud, Mapou Yanga-Mbiwa, Younès Belhanda… Révélations de l’année du titre, ils étaient attendus sous d’autres cieux, loin du MHSC. Mais finalement, seul l’avant-centre de l’équipe de France est parti. Contre toute attente, le club a réussi à garder son noyau de joueurs talentueux, et pourra compter sur eux pour une saison qui s’annonce plus excitante encore que la précédente. C’est dire.

Dans une ville où handball et rugby sont rois, le football peine encore à ramener du monde au stade. En dépit d’un soutien populaire fort, à l’image de la célébration en grande pompe du titre dans les rues de la ville, La Mosson n’a jamais affiché complet l’an passé, y compris lorsque les leurs luttaient contre le grand Paris dans la course au titre. Alors que les autres prétendants au titre (Lille, PSG, Lyon) peuvent compter sur un public fort, Montpellier aura bien besoin d’un stade (enfin) plein pour continuer à jouer les trouble-fêtes, en L1 comme en Ligue des champions.

LE JOUEUR-CLÉ : Younès Belhanda

Montpellier devra assumer - Football - Ligue 1 Le leader technique de l’équipe montpelliéraine n’a que 22 ans, et il porte désormais sur son dos presque tout le poids de l’animation offensive depuis le départ d’Olivier Giroud avec qui la relation technique était évidente. L’ancien Tourangeau parti, il sera curieux de voir si le Marocain est capable de s’adapter à un autre profil, avec l’arrivée d’Emmanuel Herrera à la pointe de l’attaque héraultaise. Avec 12 buts et 4 passes décisives en L1 lors de l’année du titre, Belhanda a logiquement suscité les convoitises cet été. Paris, l’Atletico Madrid étaient intéressés, mais la perspective de disputer la Ligue des champions avec son club formateur a convaincu l’étoile montante du foot africain de rester peaufiner son apprentissage chez lui, au MHSC. Génial dribbleur au sens du spectacle affiné, Belhanda a aussi montré son côté obscur, lorsqu’il fut suspendu 3 matches pour une bagarre avec Mongongu à la fin de la dernière saison, plaçant ainsi son club dans une situation délicate. 2013 doit être l’année de la confirmation pour le natif d’Avignon, dont toute la DTN française regrette déjà qu’il ait choisi si jeune de représenter les couleurs du Maroc.

LA VALEUR MONTANTE : Rémy Cabella

S’il y a des étoiles montantes dont l’éclosion est attendue, celle de Rémy Cabella est déjà bien amorcée. Parachuté titulaire lors des matches décisifs dans la course au titre, en lieu et place de Belhanda suspendu, le natif d’Ajaccio a montré qu’il faudrait désormais compter avec lui. International espoirs, vainqueur de la Coupe Gambardella en 2009, Cabella sera à coup sur amené à jouer un rôle de plus en plus important dans le onze type du MHSC. Grand fan de Cristiano Ronaldo, dont il adopte coiffures et attitudes, Cabella doit désormais devenir décisif et régulier pour s’assurer définitivement une place de titulaire qui lui tend les bras.

L'ENTRAÎNEUR : René Girard

Montpellier devra assumer - Football - Ligue 1 René Girard, ou la possible alternative à Docteur Jekill et Mister Hyde : aussi hargneux voire antipathique sur son banc, qu’il est posé, réfléchi et disponible en dehors du terrain. Mais pour mettre tout le monde d’accord, il reste encore les résultats. Terminer champion de France avec cette équipe, ce budget, ces joueurs, le tout devant la horde des favoris (PSG, Lille, OL, OM) est tout sauf le fruit du hasard. C’est la conséquence d’un talent d’entraineur certain, d’une capacité à transcender son groupe et à sublimer ses joueurs. Ejecté de la fédération française comme un malpropre après 6 ans de bons et loyaux services, Girard a payé au prix fort les contre-performances des équipes de France espoirs qu’il a eues en main entre 2004 et 2008. Lorsqu’il arrive à Montpellier en 2009, année de promotion du club en L1, c’est pour y bâtir un collectif jeune, basé sur le jeune offensif et l’implication défensive des 11 joueurs sur le terrain. Un travail payant en 3 ans ; 5e la première saison, 14e ensuite puis champion l’année passée, Girard a prouvé à ses détracteurs qu’il méritait un peu plus de considération, et que sa méthode pouvait être gagnante. Avec en prime, la reconnaissance de ses pairs, en étant élu meilleur entraineur du championnat. Une belle revanche.

LE CHIFFRE : 1

C’est la première fois que Montpellier participe à la Ligue des champions. Un évènement pour le club héraultais.

Montpellier devra assumer - Football - Ligue 1

 

Stéphane Guillot a signé le livre d'or 1 an
Plies Stay Stay est devenu membre 1 an
Florian Delaval est devenu membre plus de 2 ans
Poule elite 2014-2015 plus de 2 ans
TOURNOI SIXTE FC VEZEZOUX DIMANCHE 15 JUIN 2014 plus de 2 ans
5-0
MIREFLEURS F.C / Senior plus de 2 ans
MIREFLEURS F.C / Senior : résumé du match plus de 2 ans
1-4
Senior / ST GERMAIN LEMB. 2 plus de 3 ans
Senior / ST GERMAIN LEMB. 2 : résumé du match plus de 3 ans
2-1
AUZAT S/ ALLIER C.S 2 / Senior plus de 3 ans
AUZAT S/ ALLIER C.S 2 / Senior : résumé du match plus de 3 ans
3-7
Senior / CHARBONNIER /MINES plus de 3 ans
Senior / CHARBONNIER /MINES : résumé du match plus de 3 ans
7-0
AYDAT F.R / Senior plus de 3 ans
AYDAT F.R / Senior : résumé du match plus de 3 ans

LOGO OFFICIEL

Aucun sondage