evian

Evian-TG pris au sérieux - Football - Ligue 1AFP

Candidat à la descente l'année dernière, le club d'Evian Thonon-Gaillard aborde cette nouvelle saison avec un tout autre statut. Neuvième lors du précédent exercice, l'ETG a gagné le respect des autres clubs de Ligue 1, qui commencent à craindre ces joueurs à qui tout semble sourire. Sous leurs crampons, la route du succès se dessine depuis maintenant cinq ans. A cette époque, les Roses végètent en CFA sous le nom de FC Croix-de-Savoie 74. Confronté à d'importants problèmes économiques, le principal actionnaire du club, Danone, décide de fusionner avec l'Olympique Thonon Chablais afin d'exploiter l'image de Thonon-les-Bains. Quatre années plus tard, et au gré de promotions successives, l'Evian Thonon-Gaillard embrasse sa glorieuse destinée en accédant à l'élite du football français. Le club se structure, un nouveau centre d'entraînement est construit, l'équipe change d'arène pour s'installer au Parc des Sports d'Annecy. Bref, l'ETG entre dans une nouvelle ère.

Evian-TG pris au sérieux - Football - Ligue 1 En Ligue 1, le promu surprend par sa capacité à dicter le rythme de ses matches. Evian aime accélérer le jeu, se livre offensivement, et trouve le chemin des filets à de nombreuses reprises. Grâce à l'apport de joueurs d'expérience comme Cédric Barbosa, Jérôme Leroy, Sidney Govou, Olivier Sorlin ou Aldo Angoula, l'effectif garde les pieds sur terre, et gère, au mieux, les bonnes comme les mauvaises périodes. Même le départ mi-janvier de l'entraîneur Bernard Casoni, champion de Ligue 2 avec le club, se passe sans désagrément. Pablo Correa, son successeur, parviendra aisément à prendre le train en marche vers le maintien. Révélation de l'année pour plusieurs observateurs, avec à la clé la cinquième meilleure attaque de L1 (54 buts), Evian Thonon-Gaillard peut donc se montrer confiant à quelques jours de la reprise. Renforcé au mercato par l'arrivée définitive de Daniel Wass notamment, le club haut-savoyard souhaite poursuivre sa progression, et, sait-on jamais avec l'ETG, obtenir une place européenne.

LA PROBLÉMATIQUE : Gare à l'excès de confiance

"Ce serait une grossière erreur que de vouloir viser mieux que la neuvième place de la saison dernière." Interrogé par Sport.fr il y a quelques jours, Cédric Barbosa, vétéran du club haut-savoyard, a bien conscience du danger pesant sur son équipe. Aussi victorieux que sous-estimés ces dernières années, les joueurs d'Evian TG devront faire preuve d'humilité cette saison pour ne pas risquer l'implosion. Révélation de la Ligue 1 l'an passé, l'ETG doit se convaincre que le maintien, tant qu'il n'est pas assuré, est son seul objectif. Si, dans cette optique, le discours de Pablo Correa apparaît crucial, les joueurs les plus expérimentés auront, comme l'année dernière, une responsabilité tout aussi importante.

POINT FORT ET POINT FAIBLE

Si Evian a terminé neuvième de Ligue 1 l'année précédente, c'est bien grâce à son efficacité devant le but. Avec 54 réalisations en 38 matches de championnat, l'ETG a terminé cinquième meilleure attaque de la saison. Un point fort que l'effectif haut-savoyard semble pouvoir garder l'an prochain, puisque ses deux meilleurs buteurs, Kévin Bérigaud (6 buts) et Yannick Sagbo (10 buts), devraient rester au club. Performant sur contre-attaques, Evian Thonon-Gaillard devra toutefois combler l'absence de Thomas Kahlenberg dans l'exercice, puisque le Danois a décidé de retourner à Wolfsburg.

Déjà à la peine lors du dernier exercice avec 55 buts encaissés en 38 matches, la défense d'Evian-TG demeure source de questionnements. Souvent emportée par l'allant offensif de l'équipe, l'arrière-garde de Pablo Correa s'est plus d'une fois faite surprendre, par ses erreurs de placement et son manque de réactivité. En ce sens, le probable départ de Christian Poulsen n'est pas une bonne nouvelle. Grand ratisseur de ballons au milieu de terrain, l'ancien international danois soulageait sa défense par ses anticipations et son abnégation.

LA STAR : Yannick Sagbo

Evian-TG pris au sérieux - Football - Ligue 1 Évoqué un temps du côté de la Premier League et de Tottenham, Yannick Sagbo devrait bien occuper le front de l'attaque d'Evian cette année. Auteur de 19 buts en 64 matches avec le club de Thonon-les-Bains, l'attaquant ivoirien est un rouage essentiel à la mécanique haut-savoyarde. "Un diamant brut", selon le directeur sportif Pascal Dupraz, qui n'est pas étranger à l'exceptionnelle neuvième place de l'ETG l'année dernière en championnat. Formé à l'AS Monaco, Sagbo, 24 ans, a en effet débuté la saison en trombe, affichant sept buts à son compteur à la mi-janvier. Sans quelques soucis physiques de février à avril, le natif de Marseille aurait pu terminé avec un bien meilleur total, finalement limité à 10 réalisations après 38 journées. Des performances en-deçà du niveau de Sagbo, dont la période correspond au départ de Bernard Casoni, l'ancien entraîneur d'Evian, auquel le joueur était très attaché. Coïncidence ou non, Pablo Correa devra être capable de tirer le maximum de son buteur. C'est la saison de son club qui en dépend.

L'ENTRAÎNEUR : Pablo Correa

Arrivé à Evian mi-janvier, en remplacement de Bernard Casoni, Pablo Correa reprend un club occupant la sixième place du championnat. De par la popularité de son prédécesseur, qui avait réussi à faire monter l'ETG de National à la Ligue 1, l'ancien coach de Nancy est critiqué dès ses premiers matches. Au final, Correa permet au club savoyard de terminer la saison à une neuvième place plus que satisfaisante. Aujourd'hui, à quelques jours de la reprise, le natif de Montevideo a carte blanche. A lui de définitivement s'affirmer à la tête du club haut-savoyard.

LA VALEUR MONTANTE : Zouhaier Dhaouadi

Recruté deux millions d'euros en Tunisie (Club Africain) par Evian Thonon-Gaillard, Zouhaier Dhaouadi, 24 ans, sera le joueur à suivre cette saison chez les Roses. "Cet ailier, gaucher, rapide et très technique est l'un des tout meilleurs joueurs africains", selon le directeur sportif de l'ETG, Pascal Dupraz. Venu remplacer Thomas Kahlenberg sur les ailes, Dhaouadi devrait jouer un rôle primordial dans la saison des Haut-Savoyards.

LE CHIFFRE : 54

Comme le nombre de buts inscrits par Evian-Thonon-Gaillard lors de la saison 2011-2012, soit le cinquième meilleur total toutes équipes confondues. Une moyenne de 1,42 buts par match dont Yannick Sagbo, meilleur buteur du club avec 10 réalisations, et Kévin Bérigaud (6 buts), ne sont pas étrangers. La prochaine saison de l'ETG dépendra, évidemment, de cette capacité à concrétiser les occasions.

Evian-TG pris au sérieux - Football - Ligue 1

Stéphane Guillot a signé le livre d'or 1 an
Plies Stay Stay est devenu membre 1 an
Florian Delaval est devenu membre plus de 2 ans
Poule elite 2014-2015 plus de 3 ans
TOURNOI SIXTE FC VEZEZOUX DIMANCHE 15 JUIN 2014 plus de 3 ans
5-0
MIREFLEURS F.C / Senior plus de 3 ans
MIREFLEURS F.C / Senior : résumé du match plus de 3 ans
1-4
Senior / ST GERMAIN LEMB. 2 plus de 3 ans
Senior / ST GERMAIN LEMB. 2 : résumé du match plus de 3 ans
2-1
AUZAT S/ ALLIER C.S 2 / Senior plus de 3 ans
AUZAT S/ ALLIER C.S 2 / Senior : résumé du match plus de 3 ans
3-7
Senior / CHARBONNIER /MINES plus de 3 ans
Senior / CHARBONNIER /MINES : résumé du match plus de 3 ans
7-0
AYDAT F.R / Senior plus de 3 ans
AYDAT F.R / Senior : résumé du match plus de 3 ans

LOGO OFFICIEL

Aucun sondage