Entente Sportive Ardes Apchat : site officiel du club de foot de ARDES - footeo

Les vides que laisse Lisandro

20 août 2013 - 14:19

Depuis le début de l'été, le feuilleton concernait Bafetimbi Gomis. A un an de la fin de son contrat, c'est finalement Lisandro qui a officiellement quitté l'Olympique Lyonnais. L'Argentin a fait ses adieux au public de Gerland quelques minutes avant Lyon-Nice (4-0) lors de la première journée. Transféré au Qatar, à Al-Gharafa, contre un peu plus de 7M€, l'Argentin a ainsi mis fin à une histoire de quatre ans avec l'OL, fructueuse statistiquement (82 buts en 167 matchs) mais parfois frustrante dans le jeu. "Supporter à vie" des Gones, Licha les quitte après une saison 2012/2013 compliquée, majoritairement jouée à un poste qui ne lui convenait guère : milieu gauche dans un 4-2-3-1.

Avec son départ, l'Olympique Lyonnais perd sa dernière grande star, la figure qui a porté l'OL dans les années qui ont suivi les sept titres de champion de France. Dans le vestiaire, Rémi Garde perd aussi un leader naturel, très respecté par ses pairs et porteur du brassard de capitaine la saison dernière jusqu'à ce qu'il décide lui-même de le rendre. Mais sur le terrain, quelles seront les conséquences ?

La perte d'un créateur d'espaces

OL : Les vides que laisse Lisandro Lopez - Football - Ligue des champions En quatre saisons passées dans la capitale des Gaules, Lisandro a régulièrement joué à trois postes : seul à la pointe de l'attaque, en tant que deuxième attaquant derrière un véritable avant-centre et sur l'aile gauche que ce soit dans un 4-3-3 ou un 4-2-3-1. Concernant cette dernière position excentrée, l'arrivée de Gaël Danic laissait penser un retour définitif dans l'axe pour l'attaquant argentin. Avec Rachid Ghezzal et même Yoann Gourcuff en solutions annexes, les Lyonnais ne devraient pas souffrir du départ de Lisandro dans cette zone du terrain. Qui plus est, Danic est un véritable joueur de couloir, ne rechignant pas au travail défensif.

Concernant son rôle dans l'axe, Lisandro était d'une très grande utilité pour "défaire" le pressing adverse. Peu à l'aise dans un rôle de pur attaquant de pointe collé pesant sur la défense adverse, l'Argentin pesait sur le jeu en décrochant au milieu de terrain : par ses déplacements, qu'il soit accompagné ou non d'un deuxième attaquant (par Gomis par exemple), il offrait des solutions entre les lignes adverses pour les milieux axiaux (Malbranque et Grenier en tête). Prenons pour exemple les deux dernières sorties de l'Olympique Lyonnais en Ligue des Champions face aux Grasshoppers Zurich. A l'aller comme au retour, les milieux suisses ont énormément gêné leurs adversaires directs. Très agressifs, ils suivaient de près les mouvements de Gonalons, Malbranque et Grenier. Incapable de prendre le dessus en un-contre-un, les trois dépositaires présumés du jeu lyonnais ne parvenaient pas à se mettre dans le sens du jeu. Ce sont du coup les défenseurs qui étaient chargés de lancer les mouvements offensifs.

Bien que discret avec le ballon, Lisandro a eu son petit rôle à jouer dans ce contexte difficile. En redescendant dans l'entrejeu, il a contribué au recul du bloc adverse. Il offrait en effet des solutions dans les espaces abandonnés par les milieux suisses sortis au marquage. Sans forcément être servi, il devenait une menace supplémentaire dans le coeur du jeu. Une menace qu'il fallait évidemment faire surveiller. Jusqu'ici à trois contre trois face aux Lyonnais, les milieux suisses ont dû le prendre en compte et laisser plus d'espaces à Gonalons ou Malbranque au milieu de terrain. De quoi faciliter la circulation de balle et enfin contrôler le rythme de la rencontre. Bref, au-delà de ses talents de buteur, Lisandro était surtout un joueur très important par ses déplacements entre les lignes adverses. Que ce soit en repiquant dans l'axe depuis l'aile gauche ou en décrochant d'une position d'attaquant, il offrait des solutions dans l'entrejeu et libérait des espaces pour ses partenaires. Comme la double confrontation face aux Grasshoppers l'a démontré, les milieux de terrain étaient les premiers à profiter de ce travail (souvent) de l'ombre.

Gourcuff, nouvelle figure ?

OL : Les vides que laisse Lisandro Lopez - Football - Ligue des champions A l'heure actuelle, Alexandre Lacazette et Bafetimbi Gomis sont les deux remplaçants/successeurs annoncés de l'attaquant argentin. Mais ni l'un ni l'autre n'excellent dans le même exercice. Le premier privilégie les espaces et est prompt à prendre la profondeur ; le second préfère jouer les points d'appui et peser sur la défense adverse. Aucun des deux n'a l'habitude de décrocher pour "toucher" le ballon au milieu de terrain et participer au jeu avec les créateurs. Ce constat ouvre un vrai chantier pour Rémi Garde, qui va devoir pallier la perte de son ancien capitaine. A court terme, Lisandro sera remplacé par un attaquant au registre différent à la pointe de l'attaque lyonnaise. Que Gomis revienne dans le groupe ou que Lacazette s'impose devant, l'OL aura quand même besoin de trouver un joueur capable de peser dans le coeur du jeu afin de travailler avec Malbranque et Grenier.

Dans ce domaine et sur le papier, Yoann Gourcuff est le successeur désigné. Au printemps dernier déjà, le milieu de terrain avait fait un retour remarqué sur le flanc gauche de l'attaque lyonnaise, ces mouvements dans l'axe permettant à Grenier de se focaliser sur la finition. Avec le départ de Lisandro, il pourrait voir son importance dans le jeu augmenter encore un peu plus. Henri Bedimo, beaucoup plus à l'aise en attaque que ses concurrents sur le flanc gauche (Dabo, Umtiti), apparaît d'ailleurs comme un complément idéal au faux-ailier titulaire que pourrait devenir Gourcuff. Mais encore faudra-t-il que le physique de ce dernier suive, lui qui n'a pas dépassé les 25 matchs joués lors des deux dernières saisons. Après une belle rentrée face à Nice (1 but et 2 passes décisives), ces prochaines sorties seront à scruter de près. Car sans lui, les Lyonnais devront s'en remettre à des solutions qui nécessiteront plus de temps et de travail tactique, qu'elles soient internes (nouvelles responsabilités pour Grenier) ou externes avec l'arrivée de nouveaux renforts. Et du temps, l'OL n'en a justement pas en ce mois d'août...

OL : Les vides que laisse Lisandro Lopez - Football - Ligue des champions

 

Commentaires

Stéphane Guillot a signé le livre d'or plus de 2 ans
Plies Stay Stay est devenu membre plus de 3 ans
Florian Delaval est devenu membre plus de 4 ans
Poule elite 2014-2015 plus de 4 ans
TOURNOI SIXTE FC VEZEZOUX DIMANCHE 15 JUIN 2014 plus de 4 ans
5-0
MIREFLEURS F.C / Senior plus de 4 ans
MIREFLEURS F.C / Senior : résumé du match plus de 4 ans
1-4
Senior / ST GERMAIN LEMB. 2 plus de 4 ans
Senior / ST GERMAIN LEMB. 2 : résumé du match plus de 4 ans
2-1
AUZAT S/ ALLIER C.S 2 / Senior plus de 4 ans
AUZAT S/ ALLIER C.S 2 / Senior : résumé du match plus de 4 ans
3-7
Senior / CHARBONNIER /MINES plus de 4 ans
Senior / CHARBONNIER /MINES : résumé du match plus de 4 ans
7-0
AYDAT F.R / Senior plus de 4 ans
AYDAT F.R / Senior : résumé du match plus de 4 ans

LOGO OFFICIEL

Aucun sondage